Chamaedora ou Palmier nain...

Nom latin : Chamaedora Famille : Palmier. Pays d’origine : Régions tropicales, subtropicales. Dépolluants : Formaldéhyde,xylène, ammoniac, toluène, trichloréthylène, benzène. Exposition : Soleil indirect, mi-ombre Température : 18° à ......Lire la suite

Des plantes sans terre -Les Tillandsia ou filles de l’air...

Nom latin : Tillandsia Famille : Bromeliaceae (comme l'Ananas). Pays d’origine : Amérique latine. Exposition : Soleil Température : 10° à 30° Vous en avez peut-être croisé, ces ......Lire la suite

Événements

Chloroph’iles, 28 et 29 Avril 2012 à Saint-Sébastien-sur Loire (44)

Chloroph’iles, 28 et 29 Avril 2012 à Saint-Sébastien-sur Loire (44)
Chloroph’îles revient à Saint-Sébastien-sur-Loire pour le plus grand plaisir des amoureux des fleurs et des plantes. ...

Décoration

Dormir à la belle étoile

Dormir à la belle étoile
Envie de dormir à la belle étoile. Voici une sélection d'idées pour réaliser un campement de choix dans votre jardin. Amusez-vous ! ...

plantes exterieur

Récolter les pommes de terre

Récolter les pommes de terre
Pour effectuer une bonne récolte, il faut attendre que les feuilles jaunissent. Comptez 90js environ entre ...

Dormir à la belle étoile

Rédigé par Lilas le 05 mar 2012

Envie de dormir à la belle étoile. Voici une sélection d’idées pour réaliser un campement de choix dans votre .
Amusez-vous !

Lit en plein air - Nature

25 cabanes magnifiques

Rédigé par Lilas le 02 mar 2012

Voici une sélection impressionnante, de ce que l’on peut trouver comme abris de jardins. On est bien loin des cabanes abandonnées au fond du ….

Il ne nous reste plus qu’à prendre exemple, et nous y mettre !!

Cabane jardin

Cabane jardin

Cabane jardin

Récolter les pommes de terre

Rédigé par Lilas le 01 mar 2012

Culture de la pomme de terrePour effectuer une bonne récolte, il faut attendre que les feuilles jaunissent. Comptez 90js environ entre la plantation et la récolte.
Attendez que le sol soit bien sec, les pommes de terres viendront plus facilement, et seront moins couvertes de terre.
Préférable pour la conservation.

Soulevez chaque pied, pour déterrer les tubercules, en prenant soin de ne pas les abimer, sous peine de les voir pourrir.
Triez votre récolte et mettez de cote toutes les pommes de terre abimes ou trop petite. Consommez les au plus vite.
Faites sécher 1 journée a mi- votre surplus et stocker le au frais et a lobscurite.

Semez a nouveau des haricots ou de l’engrais vert pour ne pas laisser votre sol a nu et continuez a profiter des biens faits de votre !

Des repas en plein air, au goût de paradis

Rédigé par Lilas le 01 mar 2012

Regardez ces tables parfaitement décorées, immergées dans la nature. On rêverait d’y être !

Banquet de mariage romantique
Banquet de mariage romantique

Chloroph’iles, 28 et 29 Avril 2012 à Saint-Sébastien-sur Loire (44)

Rédigé par Lilas le 01 mar 2012

Chloroph’îles revient à Saint-Sébastien-sur-Loire pour le plus grand plaisir des amoureux des fleurs et des .
L’an dernier, l’évènement avait attiré 6000 personnes sur l’ensemble du week-end. Cette 6ème édition promet donc encore un beau week-end nature.

De nombreux exposants seront présents pour apporter conseils et astuces sur le jardinage et bien entendu pour vendre leurs plus belles fleurs et , le tout dans le cadre verdoyant des îles de Loire.
Pour les visiteurs, ce sera également l’occasion de flâner au gré des stands, de participer aux animations et de se restaurer grâce aux associations présentes.

Chloroph'ile - 29 et 30 Avril 2012

+ d’infos sur www.saintsebastien.fr – 02.40.80.85.07

Fabriquer votre eau de rose

Rédigé par Lilas le 01 mar 2012

Si vous avez de beau rosier dans votre , pourquoi ne pas en profiter pour vous confectionner vos produits de beauté.

Eau de rose
L’eau de véritable tonique pour la peau, est très facile a fabriquer.

- Commencer par recollerez les pétales.

- Faites bouillir de l’eau minérale.

- Laisser les pétales infuser pendant 20 min.

- filtrez et mettez en bouteille.

Conservez votre précieuse mixture au frais et dans l’obscurité. Le frigo est un endroit propice ! N’en faites pas trop a la fois, l’eau de maison ne se conserve pas plus d’1 mois.

Faites des pots pourris avec le reste de vos fleurs !

Les plantes cailloux

Rédigé par Lilas le 19 juil 2011

Plantes cailloux, les as du camouflage
Nom latin : Lithops
Famille : Mesembryanthemaceae
Pays d’origine : Afrique du Sud
Exposition : 
Sol : Très drainé, sable, peu exigeant.
Température : 5° à 40°

Originaire des déserts d’Afrique du sud, elles semblent figées par leurs formes austères, on ne les remarque que lorsqu’elles sont en fleurs. Surnommés les pierres vivantes, elles résistent aux climats les plus extrêmes.

Pour résister a la chaleur les cailloux vivent enterrées. Une tte petite surface appelé fenêtre filtre la lumière pour amener la photosynthèse aux cellules internes.
Pour économiser des apports d’eau, elles ne développent jms plus de 4 feuilles. 2 nouvelles qui se nourriront au détriments de 2 plus anciennes.

Conseils de culture :
Mélanger 2/3 de sable pour 1/3 de terreau, le mélange doit être très drainant.
Disposez des billes d’argile au fond du , le mélange de terre et recouvrez d’une couche de gravier pour éviter le pourrissement.
Positionner devant votre fenêtre, elles réclament un ensoleillement maximum, été comme hiver !

En appartement elles auront tendance à tiger pour augmenter leur apport en lumière.

Arroser très peu de Mai a Octobre puis arrêter complètement, dans le cas d’un intérieur chauffé réduisez l’arrosage a 1 fois / mois.

Vous pouvez les multiplier en divisant les grappes.

Lithops à fleurs blanches

Atelier de jardinage à St. Loup des bois (58)

Rédigé par Lilas le 19 juil 2011

En Juillet, participez à de nombreuses animations.
Au programme, stage de jardinage, dessin botanique, graminées et de rocailles, taille des rosiers, paillage, compost et arrosage raisonné…
Tel. 06.69.31.11.15

Promesse de Fleurs – Tésté pour vous

Rédigé par Lilas le 24 fév 2011

Je ne sais pas si vous connaissez mais je suis tombée par hasard sur cette pépinière et j’en suis très satisfaite.
J’ai pu choisir dans un catalogue très complet, toutes les espèces dont j’avais besoin, voir plus.
Il faut dire que le catalogue est alléchant, un large choix proposé par thèmes (, rouge, bleu…) mêlant annuelles, bulbes et vivaces , de quoi vous faire craquer !
Un semaine après ma commande, j’étais livrée, tout était parfaitement empaqueté, aucune perte à déplorer durant le transport.
Les prix sont quasi identiques aux pépinières les plus connus, avec un plus large choix et une livraison à domicile (certains savent que ce n’est pas du luxe qd on repart les bras chargés).
Le petit plus qui m’a séduit, outre des fiches sur les végétaux très détaillées, le magasin dispose d’un catalogue plus que rempli, et vous propose de vous envoyer les au bonne période de plantation.
Ils respectent le rythme biologique des , traitent très peu et vendent des de qualités (très difficile à trouver de nos jours).

Le nouveau catalogue vient de paraître et je vais encore avoir du mal à résister.
Vous trouverez les « chameaux », choisies cette saison par Michèle et Jean-claude Lamontagne.
4 pages d’assortiments pour les jardins secs organisées en massifs surprenants et harmonieux.

Pour composer au mieux le ,
- 150 nouvelles ,
- 40 variétés de graines issus de la maison Suttons (fournisseur officiel de la Couronne Royale Britannique depuis 1858),
- 15 pages de thèmes couleurs et d’ambiances (ville, romantique, champêtre..),
si avec tt ça vous n’avez pas d’idées pour ce printemps !!

www.promessedefleurs.com – 03-61-76-08-10 – 23 route du Fresnel, 59116 Houplines

Chloroph’îles – 23 et 24 Avril 2011 – St Sebastien sur Loire (44)

Rédigé par Lilas le 24 fév 2011

Chlorophile
Les 23 et 24 avril 2011, Chloroph’îles revient à Saint-Sébastien-sur-Loire (44) pour le plus grand plaisir des amoureux des fleurs et des .
Entrée libre de 10h à 18h30. Vente de , conseils.

L’an dernier, l’évènement avait attiré 6000 personnes sur l’ensemble du week-end. Cette 5ème édition promet donc encore un beau week-end «nature».

Petits Iris – Iris réticulé – Iris reticulata

Rédigé par Lilas le 09 fév 2011

Iris reticulataNom latin : Iris reticulata
Famille : Iridaceae
Pays d’origine : Moyen orient.
Exposition : ,
Sol : Calcaire, bien drainé, peu exigeant.

Bulbes à floraison printannière, ils sonnent le glas de l’hiver. Originaires de Russie, ils poussent et fleurissent en bordure ou dans les rocailles montagneuses.
Ces petits Iris fleurissent vraiment très tôt dans l’année, peu exigeants, les iris réticulés se contentent d’un minimum de terre en jardinières, et supportent très bien la sécheresse.
De couleurs vives, ils enchantent le du haut de leur 10cm.
Ces iris demandent peu d’entretien, vous pouvez diviser les bulbes une fois le feuillage jauni, où laisser les bulbes en place, ils n’en seront que plus beau l’année d’après.
Regroupez les bulbes dans un ou au pour un effet dense.
Parsemez les dans les jardinières en mélangeant les variétés au milieu des autres espèces, rendu spectaculaire garanti.

Iris reticulata
Différentes variétés aux couleurs enchantées :
Beauty :
Cantab : bleu taché de orange
Clairette : bleu pâle
Harmony : bleu foncé
J.S. Dijt :
George : foncé
Marguerite : feuillage panaché
Natasha : presque (variété rare)
Katharine Hodgkin : rayé de bleu et maculé de jaune (variété rare)

Lille aux orchidées

Rédigé par Lilas le 03 sept 2010

Du 8 au 11 octobre 2010, de 10 à 19h.

Le public pourra admirer sur une superficie de 2000m² un décor ayant comme thème principal l’, l’île de Taïwan, ses orchidées tropicales et leur biodiversité.

Des conférences samedi et dimanche (sur inscription) et un jugement orchidophile officiel aura lieu avant l’ouverture. Diverses associations, des représentants du commerce équitable, des établissements d’enseignement horticole seront présents. Un stage d’initiation à la culture des orchidées et de séances de rempotage, auront lieu plusieurs fois par jour.

Tarif : 6€
Palais Rameau, 37 Boulevard Vauban, 59800 Lille

Des plantes sans terre -Les Tillandsia ou filles de l’air

Rédigé par Lilas le 19 jan 2010

Nom latin : Tillandsia
Famille : Bromeliaceae (comme l’Ananas).
Pays d’origine : Amérique latine.
Exposition : 
Température : 10° à 30°

Vous en avez peut-être croisé, ces jolies qui n’ont besoin ni de terre, « ni d’eau ».
Facilement acclimatables, ces sont remarquables par leurs formes, couleurs et dispose d’une grande famille (env. 400 espèces).
Ces dites « épiphytes » s’accrochent à tous les supports, (comme les orchidées), elles ne nécessite pas d’arrosage, ni de terre car elles s’hydratent grâce à l’humidité ambiante de nos intérieurs et trouve leurs oligo-éléments dans les eaux de ruissellement. Les racines ne jouent qu’un rôle de support pour s’accrocher à tout ce qu’elles trouvent.

Les Tillandsia apprécient un ensoleillement régulier, placez les près des fenêtres l’hiver et en extérieur dès que la saison est plus clémente.
Evitez un ensoleillement trop prolongé.
Si les Tillandsia ne demande pas d’eau, elles ne sont pas contre une pulvérisation régulière (env. 1 fois / semaine), vous pouvez aussi les baignez quelques secondes dans l’eau. Pour éviter les risques de pourritures, vous pouvez les suspendre tête bêche, l’eau s’évacuera et ne restera pas coincé au milieu des écailles. Quand la végétation reprend (au printemps  jusqu’au début de l’automne), vous pouvez administrer aux Tillandsia de l’engrais pour orchidée très diluée.
La plupart des Tillandsia, produisent des hampes florales variant du bleu au rouge et peuvent durer

plusieurs semaines. A la fin de la floraison, attendez que les fleurs tombent.

Des rejets peuvent apparaître, attendez qu’ils soient assez conséquent pour les diviser.

Si vous craquez, consultez ces 2 sites, vous y trouverez votre bonheur :
www.karnivores.com
www.annaturra.com

Les insectes vus de près – Macrophotographie

Rédigé par Lilas le 18 jan 2010

Voici une splendide collection de photos en macro. On peut observer les insectes de très, très près et même percevoir des expressions.
Nous qui les voyons régulièrement dans nos jardins, nous n’avons pas l’oeil assez perçant pour distinguer tous ces détails.
Insecte vu de près - Macrophotographie - Abeille

Planter des noyaux de mangue

Rédigé par Lilas le 14 jan 2010

Couper votre mangue en 2, en prenant soin de ne pas abimer le noyaux.
Conserver le noyaux, rincer le précautionneusement à l’eau et armez-vous d’un couteau.
Couper la coque en deux, vous devriez trouver un autre noyau à l’intérieur, c’est celui ci qu’il ne faut pas abimer.
Une fois ce dernier retiré de la coque, vous pouvez le planter directement dans un avec du terreau de semis et attendre sa germination. Posez le à plat sur la terre, et recouvrez le légèrement de terreaux. Arroser copieusement et placer le sur un radiateur près d’une fenêtre.
Vous pouvez aussi le faire germer avant de le planter. Déposer le dans une bonbonnière sur billes d’argile, la chaleur et l’hygrométrie sont idéale.
Exposé l’amande derrière une fenêtre plein sud, et attendez 2-3 jours que les racines se forment. Vous pouvez attendre l’apparition des premières feuilles pour le planter en terre.
Une fois le manguier en terre, conservez le encore 1 an avant de le planter en pleine terre. Si vous le garder en intérieur, brumisez le tous les jours et placez le sous une cloche en verre pour maintenir une forte hygrométrie.
Si votre noyau ne germe pas après 3-4 jours recommencer avec une autre mangue, certains fruits du commerce sont récoltés trop tôt, ou des produits chimiques leurs sont administrés afin de les empêcher de germer durant le voyage.

Page 1 of 612345»...Last »