Accueil > 'Plantes d'intérieur'

Chamaedora ou Palmier nain...

Nom latin : Chamaedora Famille : Palmier. Pays d’origine : Régions tropicales, subtropicales. Dépolluants : Formaldéhyde,xylène, ammoniac, toluène, trichloréthylène, benzène. Exposition : Soleil indirect, mi-ombre Température : 18° à ......Lire la suite

Des plantes sans terre -Les Tillandsia ou filles de l’air...

Nom latin : Tillandsia Famille : Bromeliaceae (comme l'Ananas). Pays d’origine : Amérique latine. Exposition : Soleil Température : 10° à 30° Vous en avez peut-être croisé, ces ......Lire la suite

Plantes d'intérieur

Les plantes cailloux

Rédigé par Lilas le 19 juil 2011

Plantes cailloux, les as du camouflage
Nom latin : Lithops
Famille : Mesembryanthemaceae
Pays d’origine : Afrique du Sud
Exposition : 
Sol : Très drainé, sable, peu exigeant.
Température : 5° à 40°

Originaire des déserts d’Afrique du sud, elles semblent figées par leurs formes austères, on ne les remarque que lorsqu’elles sont en fleurs. Surnommés les pierres vivantes, elles résistent aux climats les plus extrêmes.

Pour résister a la chaleur les cailloux vivent enterrées. Une tte petite surface appelé fenêtre filtre la lumière pour amener la photosynthèse aux cellules internes.
Pour économiser des apports d’eau, elles ne développent jms plus de 4 feuilles. 2 nouvelles qui se nourriront au détriments de 2 plus anciennes.

Conseils de :
Mélanger 2/3 de sable pour 1/3 de terreau, le mélange doit être très drainant.
Disposez des billes d’argile au fond du pot, le mélange de terre et recouvrez d’une couche de gravier pour éviter le pourrissement.
Positionner devant votre fenêtre, elles réclament un ensoleillement maximum, été comme hiver !

En appartement elles auront tendance à tiger pour augmenter leur apport en lumière.

Arroser très peu de Mai a Octobre puis arrêter complètement, dans le cas d’un intérieur chauffé réduisez l’arrosage a 1 fois / mois.

Vous pouvez les multiplier en divisant les grappes.

Lithops à fleurs blanches

Des plantes sans terre -Les Tillandsia ou filles de l’air

Rédigé par Lilas le 19 jan 2010

Nom latin : Tillandsia
Famille : Bromeliaceae (comme l’Ananas).
Pays d’origine : Amérique latine.
Exposition : 
Température : 10° à 30°

Vous en avez peut-être croisé, ces jolies qui n’ont besoin ni de terre, « ni d’eau ».
Facilement acclimatables, ces sont remarquables par leurs formes, couleurs et dispose d’une grande famille (env. 400 espèces).
Ces dites « épiphytes » s’accrochent à tous les supports, (comme les orchidées), elles ne nécessite pas d’arrosage, ni de terre car elles s’hydratent grâce à l’humidité ambiante de nos intérieurs et trouve leurs oligo-éléments dans les eaux de ruissellement. Les racines ne jouent qu’un rôle de support pour s’accrocher à tout ce qu’elles trouvent.

Les Tillandsia apprécient un ensoleillement régulier, placez les près des fenêtres l’hiver et en extérieur dès que la saison est plus clémente.
Evitez un ensoleillement trop prolongé.
Si les Tillandsia ne demande pas d’eau, elles ne sont pas contre une pulvérisation régulière (env. 1 fois / semaine), vous pouvez aussi les baignez quelques secondes dans l’eau. Pour éviter les risques de pourritures, vous pouvez les suspendre tête bêche, l’eau s’évacuera et ne restera pas coincé au milieu des écailles. Quand la végétation reprend (au printemps  jusqu’au début de l’automne), vous pouvez administrer aux Tillandsia de l’engrais pour orchidée très diluée.
La plupart des Tillandsia, produisent des hampes florales variant du bleu au rouge et peuvent durer

plusieurs semaines. A la fin de la floraison, attendez que les fleurs tombent.

Des rejets peuvent apparaître, attendez qu’ils soient assez conséquent pour les diviser.

Si vous craquez, consultez ces 2 sites, vous y trouverez votre bonheur :
www.karnivores.com
www.annaturra.com

Planter des noyaux de mangue

Rédigé par Lilas le 14 jan 2010

Couper votre mangue en 2, en prenant soin de ne pas abimer le noyaux.
Conserver le noyaux, rincer le précautionneusement à l’eau et armez-vous d’un couteau.
Couper la coque en deux, vous devriez trouver un autre noyau à l’intérieur, c’est celui ci qu’il ne faut pas abimer.
Une fois ce dernier retiré de la coque, vous pouvez le planter directement dans un pot avec du terreau de semis et attendre sa germination. Posez le à plat sur la terre, et recouvrez le légèrement de terreaux. Arroser copieusement et placer le pot sur un radiateur près d’une fenêtre.
Vous pouvez aussi le faire germer avant de le planter. Déposer le dans une bonbonnière sur billes d’argile, la chaleur et l’hygrométrie sont idéale.
Exposé l’amande derrière une fenêtre plein sud, et attendez 2-3 jours que les racines se forment. Vous pouvez attendre l’apparition des premières feuilles pour le planter en terre.
Une fois le manguier en terre, conservez le encore 1 an avant de le planter en pleine terre. Si vous le garder en intérieur, brumisez le tous les jours et placez le sous une cloche en verre pour maintenir une forte hygrométrie.
Si votre noyau ne germe pas après 3-4 jours recommencer avec une autre mangue, certains fruits du commerce sont récoltés trop tôt, ou des produits chimiques leurs sont administrés afin de les empêcher de germer durant le voyage.

Le marcottage aérien du caoutchouc

Rédigé par Lilas le 13 jan 2010

Voici une très intéressante sur le marcottage aérien d’un caoutchouc. Cette explique très bien les méthodes de bouturage.
Il ne vous reste plus qu’à tester pour approuver la méthode.

Source : Les jardins de Laurent

Planter des graines de courges

Rédigé par Lilas le 12 jan 2010

Ce n’est pas tout à fait la saison pour planter les courges, mais comme on en mange beaucoup en ce moment j’ai voulu tester.
Commencez par récupérer les graines de votre courge, essayer d’éliminer au maximum les filaments .
Trouvez un grand récipient et disposez les graines de courges dans un mélange de terreau et de compost. Ces sont très gourmandes et apprécient les sols très riches. Arrosez copieusement et placez près d’une fenêtre très lumineuse. Attendez 1 semaine environ pour commencer à voir pointer les premières pousses. La suite de la croissance est spectaculaire et très rapide.
Pincer au dessus de 2 feuilles pour obliger la ramification puis toutes les 5 feuilles. Replanter début Mai au jardin, et attendez Septembre pour que les fruits soient à maturité.
A la fin de l’été, le feuillage jaunit et l’oïdium apparaît. Il ne reste plus qu’à attendre le plus tard possible pour effectuer la récolte. Les fruits récoltés seront conservés à plat dans local chaud, la consommation doit se faire dans les mois qui suivent la récolte.
Si vous ne pouvez consommer toutes vos courges dans les délais impartis, vous pouvez les utiliser comme décoration. Attendez que les fruits sèchent et se vident. De la moisissure peut apparaître, essuyez-la avec un chiffon sec.
Le séchage finit, vous n’avez plus qu’à disposer vos courges dans des paniers ou en centre de table, pour un effet original et décoratif. Amusez-vous bien =)

Planter un ananas

Rédigé par Lilas le 11 jan 2010

L’hiver s’allonge et l’été semble loin. Pour se redonner le moral, rien ne vaut les exotiques pour donner un peu de couleur à nos intérieurs.

Donc pour planter un ananas, il vous faut un fruit frais en bonne santé, qui ne présente pas de signes de sécheresse au niveau des feuilles.
Commencer par couper à 2cm sous la couronne de feuilles, votre doit donc avoir les feuilles et 2 cm de chair.

Pour un bouturage en terre à l’étouffée

Mettez à sécher à l’air libre durant 24h pour que le fruit créer une cale de cicatrisation, ce qui évitera les risques de pourritures par la suite.
Placez la dans un pot rempli de terreau, en enfonçant de 0,5 centimètre la partie charnue. Arrosez, puis recouvrez le pot d’un sachet plastique transparent. Placez le pot sous une source de lumière.
Par la suite vous arroserez par trempage du pot dans l’eau.

Pour un bouturage dans l’eau
Trouver une soucoupe ajoutez y un filet d’eau et poser votre ananas coupé sur l’eau, les racines devraient apparaitre en 3-4 jours.
Vous pouvez aussi utiliser les vases à bulbes qui permettent un effleurement de l’eau.
Attendez que les racines se multiplient et soient longues avant de le replanter dans un mélange de terre et de sable.

Dans tous les cas, l’ananas aime la chaleur et le , il résiste très bien à la sécheresse. Attention à l’arrosage !

Planter en bonbonne

Rédigé par Lilas le 10 jan 2010

Pour réaliser des jardins miniatures ou de splendides boutures rien ne vaut les bonbonnes.
Choisissez un modèle volumineux, car les vont se plaire sous verre ou sous plastique et proliférer rapidement.
Surtout, vérifier bien que le feuillage ne touche pas la paroi de la bonbonne, il risquerait de subir une attaque fatale de pourriture grise.
La difficulté du jardinage en bonbonne vient du diamètre de l’ouverture. Si vous ne pouvez pas y passer la main, il faudra vous équiper de baguettes en bambou pour réussir à planter vos sujets.
Choisissez des à croissances lentes et petites afin qu’elles rentrent dans la bonbonne sans dommages.
N’utilisez pas de terreaux, en raison de la forte humidité, il risquerait d’entrainer des pourritures. Préférez du sable, des cailloux, des billes d’argile expansée.
Enfin choisissez l’emplacement de la bonbonne, le verre joue l’effet d’une loupe, ce qui provoque des brûlures graves aux en cas de direct prolongé.
Les que vous pouvez utiliser sont : fittonia, piléa, pépéromia, sélaginelle, hypoestes, saintpaulia, fougères, chamaedorea, cordyline, pléomèle, croton, orchidées, carnivores…
1 – Remplissez votre récipient avec des billes d’argile expansée (à peu près le tiers).
2 – Les sont dépotées (faites attention aux racines), enlever le maximum de terre, et disposez les dans la bonbonne.
3 – Installez sur la périphérie les basses et au centre les hautes.
4 – Arrosez parcimonieusement, en ajoutant un bouchon d’engrais très dilué.
5 – Fermer la bonbonne pour obtenir une forte hygrométrie.

Vous pouvez aussi créer une bonbonne « spéciale » boutures et germinations. Les boutures les plus capricieuses devraient réussir, une fois les racines faites vous pourrez replanter vos sujets en pleine terre.

Les plantes dans les chambres !!

Rédigé par Lilas le 21 déc 2009

Contrairement à toutes les idées reçut, les sont bénéfiques dans chaque pièce de la maison même les chambres.
Les dégagent très très peu de gaz carbonique, vous en rejetez plus, votre conjoint encore plus et si vous ajoutez le chat….
Au final, nos chambres contiennent des meubles (composés de résines, colles, solvants) qui peuvent dégager des polluants pendant plus ou moins 10 ans, sans parler des peintures très nocives.
Les vous permettront d’éliminer une grande partie de ces polluants, et de conserver une bonne hygrométrie la nuit.
Vous pouvez placer autant de et n’importe lesquels à part les sujets fleuris pouvant émettre des parfums entêtant pouvant provoquer des migraines.
Pour ce qui est de la chambre de nos enfants, prenons le cas de jeunes parents. Pour préparer l’arrivé de bébé, il faut vite repeindre, nettoyer, créer des placards et étagères…. Derrières ces bonnes intentions se cachent de redoutables toxines !
Faites attention aux produits utilisées et placer des dans sa chambre (compter 1-2 pour 20m2). Plus les seront diversifiés, plus la dépollution sera assurée, elles pourront ainsi combiner leurs pouvoirs dépolluants en fonction des composants.

Voici une liste de sans danger pour la chambre de bébé :
Chamaedorea ou Palmier nain
Chlorophytum ou plante araignée
Dracaena ou Yucca
Fougère de Boston
Phalaenopsis ou Orchidée papillon
Cissus ou Vigne d’appartement

Lorqu’il sera plus grand il pourra choisir les qui constitueront son univers, un moyen ludique de décorer sa chambre =)

Vigne d’appartement ou Cissus Antartica

Rédigé par Lilas le 20 déc 2009

Nom latin : Cissus Antartica
Famille : Vitaceae.
Pays d’origine : Régions tropicales, subtropicales.
Dépolluants : ,, ammoniac, , .
Exposition :  indirect, 
Température : 5° à 22°

Cette jolie grimpante aux feuilles dentelées, pousse rapidement, (1m par an pour atteindre 3 à 4m dans de bonnes conditions). Aussi agréable en suspension ou palisser sur un treillage, il y en a pour tous les goûts.
Le Cissus Antartica (vigne d’appartement), ne réclame pas d’exigences particulières, une fenêtre  à l’est fournira l’éclairage parfait (ne jamais exposé au direct sous peine de bruler le feuillage). Arroser une fois par semaine l’hiver, jusqu’à 3 à 4 fois l’été. Vaporiser régulièrement.
Les 2 premières années vous devrez la rempoter au printemps et en automne. Puis une fois par an.
Si le pot devient trop grand, il vous suffira de surfacer* le pot avec du compost (*remplacer les 5cm du dessus par du terreau riche).

Cette vigne d’appartement peut vivre de 4 à 10 ans en intérieur, elle exerce un rôle primordiale dans la dépollution de nos intérieurs et peut être placée dans la chambre des enfants.

Chamaedora ou Palmier nain

Rédigé par Lilas le 10 déc 2009

Nom latin : Chamaedora
Famille : Palmier.
Pays d’origine : Régions tropicales, subtropicales.
Dépolluants : ,, ammoniac, , , .
Exposition :  indirect, 
Température : 18° à 24°

Miniature et bien proportionné, ce petit palmier apprécie une lumière tamisée combiné à une forte humidité.
Les polluants sont absorbés par les feuilles et les racines. Evitez lui des courants d’air froid.
Les sujets plus âgés sont capables de fleurir régulièrement en appartement, affichant de grandes hampes d’un vif.
Rempoter tous les 3-4 ans au printemps, dans un mélange fibreux.

Très adaptables, le palmier nain (Chamaedorea) assainit tous les recoins de la maison.

Ficus à feuille de sabre

Rédigé par Lilas le 26 oct 2009

Nom latin : Ficus Alli
Famille : Moraceae
Pays d’origine : Régions tropicales, subtropicales.
Dépolluants : , , ammoniac, , , .
Exposition : indirect, mi-
Température : 15° à 25°

Nous connaissons tous le ficus, jolie « arbuste » d’intérieur. Le plus commun le fichus benjamina, il se décline sous plusieurs formes, petit, grand, moyen, il y en a pour tous les goûts. par excellence pour les débutants ayant un peu d’espace, le ficus ne nécessite que peu d’entretien, pour un résultat des plus remarquable, jusqu’à 5 polluants simultanément.
Vous trouverez dans le ficus à feuilles de sabre, une alternative originale pour vos intérieurs. Ces feuilles fines et allongés ressemblant a des couteaux, donnant un aspect éfilé et original au ficus.
Conseil : Ne déplacez pas un ficus qui se plaît, il en perdrait ses feuilles dans les jours qui suivent.
Votre ficus dépérit ? Vérifier la présence d’insectes.
Si votre ficus, c’est « déplumé » après une erreur de jardinage, n’hésitez pas à le tailler sévèrement, il reprendra sa jolie forme.

Les narcisses ou jonquilles

Rédigé par Lilas le 22 oct 2009

Nom latin : Narcissus
Famille : Amaryllidaceae.
Origine : Sud de l’Europe
Exposition : , mi-
Terre : Toutes sauf sableuse.

Les narcisses restent les à bulbes les plus robustes et les plus faciles d’entretien. Une fois plantés, les narcisses persistent des années sans demander le moindre soin. Plantez les dès maintenant, mélanger les variétés, résultats garanties. Posez le bulbe bien à plat et enterrer le de 2 fois sa hauteur.

Au début du printemps, c’est l’augmentation de la température du sol qui favorisera le réveil des bourgeons, déjà présents dans le bulbe. En quelques jours, tiges feuilles et fleurs apparaissent. S’ensuit une période de maturation des graines, des feuilles, les narcisses emmagasinent des réservent pour créer un nouveau bulbe. Lorsque le bulbe est prêt, le feuillage jaunit et dépérît. Fin Août le bulbe, créera son système racinaire pour l’hiver à venir. N’oubliez pas d’engraisser pendant la période de floraison et d’arroser régulièrement.
Les narcisses aiment un sol frais, un emplacement ensoleillé, une plantation précoce de Septembre à Novembre.
Les narcisses détestent les sols sableux, l’ des connifères, les terres aérer.

Vous pouvez aussi « forcer » les bulbes en intérieur, ils fleuriront dès la fin Décembre ou début Janvier dans la maison. Replantez ensuite vos potées au jardin ou en jardinière.

Il existe un jardin magnifique dans les Vosges repertoriant plus de 40000 narcisses répartis en plus de 40 variétés. C’est la plus belle collection de narcisses, floraison prévu fin Avril.
www.berchigranges.com

Le mur végétal

Rédigé par Lilas le 22 oct 2009

On en voit un peu partout, ils poussent au milieu des grandes villes et s’installent peu à peu dans nos intérieurs. Les murs végétaux deviennent pratique et écolo. Des sytèmes bricolés aux plus sophistiqués, un tour d’horizon s’impose.
Le mur végétal est pratique car il demande peu d’entretien, ne demande pas d’espace et concentre une multitude de végétaux dépolluants. Il se décline aujourd’hui sous de multiples formes.

1 – Vous pouvez construire votre mur végétal

Cette technique demande peu de moyens, mais elle exige d’être bricoleur et patient. Vous trouverez diverses explications dans ces ouvrages ou sur internet. Je ne préfère pas m’aventurer, il y a trop de risques d’inondations et de moisissures si le système est mal confectionné.

Vous trouverez plus d’infos dans ces ouvrages :
- Le mur végétal de la nature à la ville – Patrick
- Créer un mur végétal en intérieur & en extérieur – Jean Michel Groult
- Réaliser et entretenir son mur végétal – Léon-Hugo Bonte
- Toits et murs végétaux – Nigel Dunnett et Noël Kingsbury

2 – Vous pouvez passer par des professionnels

Il existe une multitude de paysagistes pouvant vous aider à réaliser votre projet. Ils décideront avec vous, des les mieux adaptés en fonction de l’exposition et vous confectionneront un système viable.
Green Wall
Les jardins de babylone
Urban Flore
Murmure Végétal
et bien d’autres encore…

3 – Il existe des solutions toutes faites

D’une manière générale, choisissez vos en fonction de l’exposition que votre mur aura.
Vous trouverez des supports préformés comme le système Flowall. Une plaque muni de petits godets dans lesquels vous pourrez disposez vos . Les végétaux développeront leurs systèmes racinaires dans le feutre. Les plaques se clipsent entre elles et permettent d’irriguer tous les godets en un seul arrosage.
De la même manière, des panneaux en fibre de coco sont proposés par Ideovert.
Pour les plus réfractaires au mur végétaux, il existe aussi des cadres végétaux, présents dans la plupart des jardineries, un site leur est dédié Flowerbox, ce système est aussi décliné en tube végétaux. Plusieurs boutiques en France.

Les bons gestes en hiver pour les plantes d’intérieur

Rédigé par Lilas le 20 oct 2009

Avec l’hiver et le chauffage qui redémarre les sont sujettes au dessèchement et aux maladies en tous genres.

Quelques petits conseils pour les maintenir en bonne santé :
- Pensez à laisser des chiffons humides sur les radiateurs,
- Vaporisez régulièrement le feuillage,
- Placez des billes d’argiles dans les soucoupes et humidifiez les,
- Ne mettez pas des températures trop excessives, env. 20°,
- Regrouper vos pour créer une « bulle » d’humidité.
Déjà vous êtes sûr de limiter le dessèchement et les acariens.

Si toutefois vous constatez des toiles, des fils, n’hésitez pas à utiliser un pesticide bio pour limiter l’invasion il existe des huiles bio, a pulvériser toutes les semaines, jusqu’à l’arrêt des « symptômes ». Vous pouvez aussi utiliser du savon noir ou du produit vaisselle dilué dans de l’eau. Pulvérisez particulièrement sous les feuilles, faites prendre des douches froides. Les araignées rouges détestent l’eau.

Un autre fléau les cochenilles à carapaces ou farineuses, elles attaquent les feuilles, les tiges et même les racines, votre stop sa croissance, se rabougrit et vous voyez apparaître des filaments blancs collants. Elles adorent les jeunes pousses et se réfugient souvent dans des endroits peu visibles. Aucun doute, il faut traiter rapidement, commencez par nettoyer avec un coton imbiber d’Alcool à 90°, puis pulvériser un pesticide bio. Vous pouvez aussi dépoter la pour enlever le maximum de terre, nettoyer les racines avant de la rempoter dans un terreau neuf, le travail reste fastidieux.
Enfin si ces dernières sont très coriaces, et que vous n’arrivez toujours pas à vous en débarrasser, utiliser un pesticide systémique anti-cochenille.
Le pesticide est ingéré par la et reste actif pendant 2-3 semaines dans la sève. Vous êtes sur d’éliminer toutes les cochenilles. Ce n’est pas du plus naturel mais ça sauvera vos . Pulvériser toutes les feuilles et n’oubliez pas la terre.
Une dernière technique consiste à mettre la à l’extérieur, les cochenilles n’aiment pas les courants d’air, ni le froid, ça limitera l’invasion. Attention au gel!

Pour terminer, isoler toujours une malade. Arrosez moins l’hiver, l’humidité ambiante ne veut pas dire détremper les pots. Ne laisser jamais d’eau dans les coupelles, vous risquez la pourriture des racines. Pensez à reculer les pots des fenêtres, elles seront moins en contact avec les radiateurs. Il faut savoir que le d’hiver est moins puissant mais que ses rayons sont obliquent et rentrent plus profondément dans les appartements. Pour finir baissez vos suspensions, si le rentre plus loin en revanche les situés en hauteur profitent moins de la luminosité.

Cannes des muets, plante des sourds-muets

Rédigé par Lilas le 14 oct 2009
Nom latin : Diffenbachia picta
Famille : Araceae.
Origine : Brésil, Amérique
Exposition : indirect
Dépolluants : , ,
Température : 18°
Attention : toxique, si la sève atteint la langue, elle peut enfler et être paralyser pendant quelques heures.
verte à feuillage imposant, vert veiné de . La grande surface de son feuillage en fait une très active pour la dépollution d’intérieur.
facile d’entretien, pensez juste à lui apporter un arrosage constant, à vaporiser régulièrement le feuillage. Elle ne présente que très peu de maladies, n’engraisser qu’en période de croissance.

Nom latin : Dieffenbachia picta
Famille : Araceae.
Origine : Brésil, Amérique
Exposition : indirect
Dépolluants : , ,
Température : 18°

Attention : toxique, si la sève atteint la langue, elle peut enfler et être paralyser pendant quelques heures.

verte à feuillage imposant, veiné de . La grande surface de son feuillage en fait une très active pour la dépollution d’intérieur.

facile d’entretien, pensez juste à lui apporter un arrosage constant, à vaporiser régulièrement le feuillage. Elle ne présente que très peu de maladies, n’engraisser qu’en période de croissance.

Page 1 of 212»